buy drug ambien 10mg with paypal purchase zolpidem 10mg online legally buy generic ambien in mexico zolpidem 10mg prescription directions

// Biographie //

Photo Nicolas Guérin

« Réintégrant mes habits, j’habitais de nouveau mon corps et mes émotions ; j’étais chez moi. »

Née à Pékin en 1985, Yiqing Yin quitte la Chine à l’âge de 4 ans pour la France puis l’Australie. D’un pays à l’autre, ses vêtements lui ont souvent servi de points de repère. Ainsi Yiqing Yin imagine un vêtement qui protège et renforce, à la fois seconde peau et coquille souple. Sondant les capacités dynamiques du pli, elle imagine des structures jamais figées, des volumes en mouvement. Elle sculpte le vide autour du corps avec, comme ligne directrice, la recherche des équilibres et des points de rupture entre les zones flottantes et les zones sculptées. Grâce à la modernisation de la technique des smocks et l’abolition de toute hiérarchie de construction, elle cherche, expérimente le tombé du vêtement, à la recherche de lignes fluides. Elle modèle ainsi des volumes flous à l’architecture étourdissante. Elle avoue son attrait pour les modes de création intuitif, l’errance sensorielle et la recherche d’accidents volontaires.

Diplômée de l’ENSAD (l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), et forte de cette approche innovante de la couture, Yiqing Yin est distinguée par le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en 2009. Lors du Festival International de la mode de Hyères, en 2010, ses créations oniriques sont mises en scène dans les vitrines du Ministère de la Culture, au Théâtre National de Chaillot, puis à la prestigieuse Galerie Joyce. En juin 2011, elle remporte le Prix des Premières Collections de l’ANDAM et défile pour la première fois pendant la semaine de la Haute Couture à Paris. La même année, Yiqing Yin figure parmi les 8 jeunes créateurs à suivre sélectionnés par le magazine Vogue France.  En 2013, la Maison Léonard fait appel à la jeune créatrice pour diriger ses collections prêt-à-porter. Yiqing Yin collabore également avec des marques prestigieuses telles que Cartier, Guerlain, Hermès, Swarovski et Lancôme.

Dès sa création, la Maison Yiqing Yin figure officiellement au calendrier des présentations de la Fédération Française de la Couture en tant que membre invité. En décembre 2015, la Fédération Française de la Mode consacre son travail en lui décernant l’appellation Haute Couture et par la même occasion le statut de membre permanent.

Artiste complète, Yiqing Yin explore également d’autres univers artistiques et crée, à l’invitation de la Biennale de Venise en 2013, l’œuvre « In-Between ». Pour sa collection Blooming Ashes, elle allie la matière à la lumière en créant la robe Stellar, en collaboration avec le sculpteur Bastien Carré. Elle intervient également dans le monde de la danse en signant les tenues de scène des danseurs étoiles Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio pour le ballet Tristan et Iseult dirigé par Giorgio Mancini.